Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 18:34

Le Carnaval de Toulouse : la fantaisie sur le pavé

Publié le 12/03/2014 à 08:19

animation

Le 05/04/2014

 

201403121571-full.jpg


Depuis plusieurs mois, les chars et M. Carnaval se préparent au hangar./Photo DDM, Xavier de Fenoyl 

La troisième édition du Carnaval de Toulouse se déroule le 5 avril au départ du Pont Neuf. Avec 24 chars et 24 ensembles piétons, ce carnaval devrait drainer plus de 40 000 personnes.

«Si l’année dernière, le Carnaval a fait battre le pavé à 40 000 personnes, il devrait cette année, en rassembler davantage puisqu’il se déroule un samedi», a rappelé Laurent Vildary en présentant hier la troisième édition de cette manifestation populaire.

Autre point abordé, version clin d’œil cette fois qui a fait sourire l’assemblée : «Ce sera aussi la première manifestation après le second tour des municipales. Alors on s’interroge, qui donnera les clés de la ville à M. Carnaval, ce personnage arrogant créé en bois de peuplier et carton coloré par les plasticiens Emile Stoclin et Yann Yvinec du collectif TH7 qui trône sur les décombres de la société ?».

Prévu le 5 avril autour d’un défilé fort de 24 chars et de 24 ensembles piétons clôturé par la crémation de M. Carnaval sur le terre-plein des allées Jean Jaurès, le carnaval démarrera le 29 mars, avec le jugement en bonne et due forme de M. Carnaval à 18 heures place de l’Estrapade et une ultime répétition pour les participants. Un nombre qui ne fait d’ailleurs qu’augmenter depuis la première édition : «C’est une véritable vitrine toulousaine qui répond à ce rendez-vous culturel, aiment à dire les organisateurs. Qu’ils soient artistes, étudiants, lycéens ou seniors, chacun porte en lui ce projet fédérateur. Comme le Roller Derby Toulouse et sa centaine de filles qui va arpenter la ville sur des roulettes, le collectif de Culture Bar-bars et leur char DeDrakbar ou encore le collectif de fanfares Fanfarnaüm. Sans oublier après le carnaval, le Bal Paré Masqué au Métronum mis en scène par Touloulouz’Night, dans la tradition guyanaise. Et puis il y a les anciens, toujours piqués par le virus du carnaval comme le groupe de batucadas Blocodaqui et ses chars en forme d’animaux rappelant le Brésil. «Cette fois c’est un char- jaguar long de 10 mètres accompagné du toucan de l’an dernier. L’année prochaine ce sera un char- gorille au dos argenté (même si l’animal est absent du Brésil)», relèvent Thomas, Herisoa et Simon. Et puis dans ce défilé, il y aura bien sûr ceux qu’on n’attend pas, les impromptus, «au public d’être vigilant».

Il n’y a plus qu’à souhaiter qu’une météo clémente soit au rendez-vous de cette grande parade.

Infos : www.carnavaldetoulouse.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Les-Portes-de-l-Inde
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Portes de l'Inde en Midi Pyrénées
  •  Les Portes de l'Inde en Midi Pyrénées
  • : Réseau artistique et culturel INDE en Midi Pyrénées Propose une photographie du paysage des associations, professionnels et amateurs en lien avec l'Inde. Création d'actions communes
  • Contact

Profil

  • Les-Portes-de-l-Inde
  • Le réseau culturel et artistique" Les Portes de l’Inde" regroupe des membres dont l'ambition est de préserver, protéger et promouvoir le patrimoine culturel, artistique et historique de l’Inde en Midi-Pyrénées.
  • Le réseau culturel et artistique" Les Portes de l’Inde" regroupe des membres dont l'ambition est de préserver, protéger et promouvoir le patrimoine culturel, artistique et historique de l’Inde en Midi-Pyrénées.