Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 11:45


  • Par Aude Sérès
  • Publié le 20/09/2013 à 19:0&


Après la Chine, la prestigieuse école d’ingénieurs franchit une étape supplémentaire en Inde.

C’est la ruée vers l’Inde. Après la Chine, les écoles d’ingénieurs intensifient leur présence dans la région, devenue depuis quelques années l’eldorado de la high tech. L’école Centrale Paris va ainsi implanter un campus à Hyderabad, capitale de l’Etat d’Andhra Pradesh, dans le sud-ouest du pays. Cette ouverture se fait en partenariat avec Mahindra, le deuxième groupe industriel indien, notamment spécialisé dans le transport, l’aéronautique, la construction et l’énergie.
Mahindra Ecole Centrale ouvrira à l’été 2014, en lien avec la Jawaharlal Nehru Technological University située dans cette ville. Parmi les enseignants, des Indiens bien sûr mais également un corps professoral international, dont plusieurs professeurs de l’École centrale.
Jusqu’à présent, Centrale Paris a développé des échanges avec l’Indian Institute of Technology (ITT) à Delhi, l’ITT Kanpur, l’ITT Bombay, et l’IISC Bangalore. Les activités mises en place sont de l’ordre de l’échange d’étudiants pour un semestre. «Nous envoyons donc chaque année une petite dizaine d’étudiants français dans les établissements partenaires indiens, auxquels s’ajoute une demi-douzaine qui part en stage en Inde», expliquait récemment Christopher Cripps, directeur des Relations Internationales de l’École.

Une tendance dans les grandes écoles
Avec la création de Mahindra École Centrale, l’école située à Chatenay-Malabry passe donc à la vitesse supérieure, sur le modèle de ce qu’elle a fait en Chine avec l’Ecole Centrale de Pékin en 2005 et celle prévue de l’Ecole Centrale Casablanca à l’été 2014.

Si la création de tels campus par des grandes écoles fran&cced il;aises est rare, elles sont en revanche nombreuses à avoir noué des liens avec des partenaires locaux en Inde, pays hautement stratégique notamment en matière de recherche. C’est ainsi qu’HEC a trois partenariats avec des écoles de management indienne, à Bangalore, Ahmedabad et Calcutta. L’école des Mines de Nantes a ainsi signé en mai dernier deux nouveaux accords de double diplôme dans le domaine du nucléaire en Inde avec l’University of Petroleum and Energy Studies (UPES) de Dehradun au nord du pays et avec la Mody Institute of Technology and Science (MITS) à Lakshmangarh dans le Rajasthan.

http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/etudier-a-l-etranger/detail/article/centrale-paris-va-s-implanter-en-inde-2852/

Partager cet article

Repost 0
Published by Les-Portes-de-l-Inde - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Portes de l'Inde en Midi Pyrénées
  •  Les Portes de l'Inde en Midi Pyrénées
  • : Réseau artistique et culturel INDE en Midi Pyrénées Propose une photographie du paysage des associations, professionnels et amateurs en lien avec l'Inde. Création d'actions communes
  • Contact

Profil

  • Les-Portes-de-l-Inde
  • Le réseau culturel et artistique" Les Portes de l’Inde" regroupe des membres dont l'ambition est de préserver, protéger et promouvoir le patrimoine culturel, artistique et historique de l’Inde en Midi-Pyrénées.
  • Le réseau culturel et artistique" Les Portes de l’Inde" regroupe des membres dont l'ambition est de préserver, protéger et promouvoir le patrimoine culturel, artistique et historique de l’Inde en Midi-Pyrénées.