Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 09:58

Les chimistes de l'Indian Institute of Technology de Madras, à Chennai ont développé un nouveau dispositif de purification de l'eau à un prix abordable pour un usage domestique. Actuellement en phase d'expérimentation sur le terrain, cette innovation pourrait fournir de l'eau potable pour 5cts de roupies par litre, soit 0,06cts d'euros. Constitué de nanomatériaux composites, le dispositif détruit non seulement les bactéries et les virus, mais nettoie aussi les contaminants chimiques toxiques tels que le plomb, le fer et l'arsenic.

L'innovation se base sur un phénomène connu : la libération d'ions d'argent par des nanoparticules d'argent, qui viennent éliminer un large spectre de bactéries et de virus. Cependant, les systèmes mis au point jusqu'à présent possédaient l'inconvénient de former à terme du tartre sur la surface des nanomatériaux, rendant ainsi difficile la libération des ions après une utilisation prolongée.

Pradeep et ses collègues ont surmonté ce problème en utilisant de nouveaux matériaux composites. Les chercheurs ont découvert qu'avec le chitosane, un biopolymère, et l'oxyhydroxyde d'aluminium, AlOOH, il est possible de créer des composites en forme de cage dans laquelle des nanoparticules d'argent sont piégés. Cette cage protège efficacement la surface des nanoparticules du tartre tout en permettant une interaction suffisante avec l'eau et la libération des ions d'argent. Soulignons que la concentration ionique reste inférieure à la limite maximale autorisée.

Les tests informatiques ont démontré que 50 grammes de composite pouvait purifier 1500 litres d'eau. Autrement dit, 120 grammes de composite répondent aux besoins en eau potable d'une famille de 5 personnes, soit 10l par jour, pendant un an. Ce qui se traduit par une dépense de 2 euros pour la famille.

La durée de vie de la cartouche peut être améliorée en réactivant le composite par un simple traitement thermique ou à l'aide de quelques gouttes de jus de citron. Selon l'étude, la construction et l'assemblage des dispositifs de filtration de l'eau, y compris la production de matériaux composites, sont simples et peuvent être effectuées localement, voire produire de l'emploi dans les villages. Ce dispositif et le matériel proposé sont en totale adéquation avec l'un des objectifs du Millénaire pour le développement défini par les Nations Unies, à savoir, l'accès durable à l'eau potable pour tous.

 

T. Pradeep, Professor, DST Unit of Nanoscience and Thematic Unit of Excellence, Indian Institute of Technology

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les-Portes-de-l-Inde - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Portes de l'Inde en Midi Pyrénées
  •  Les Portes de l'Inde en Midi Pyrénées
  • : Réseau artistique et culturel INDE en Midi Pyrénées Propose une photographie du paysage des associations, professionnels et amateurs en lien avec l'Inde. Création d'actions communes
  • Contact

Profil

  • Les-Portes-de-l-Inde
  • Le réseau culturel et artistique" Les Portes de l’Inde" regroupe des membres dont l'ambition est de préserver, protéger et promouvoir le patrimoine culturel, artistique et historique de l’Inde en Midi-Pyrénées.
  • Le réseau culturel et artistique" Les Portes de l’Inde" regroupe des membres dont l'ambition est de préserver, protéger et promouvoir le patrimoine culturel, artistique et historique de l’Inde en Midi-Pyrénées.