Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 17:15


spectacle

Le 10/12/2013 
Répétitions du spectacle avec Vandana et Babbu./ Photos Philippe Frétault et DR

Répétitions du spectacle avec Vandana et Babbu./ Photos Philippe Frétault et DR 

Créé en Inde par des artistes indiens, «Bollywood Express» sera présenté au casino Barrière le 10 décembre. Visite des coulisses en avant-première, dans une ville monstre, Mumbai, qui vibre, choque et fascine.

En ce moment, c’est un peu l’été toulousain à Mumbai, dans l’ouest de l’Inde. Le thermomètre oscille entre 30 et 35 degrés, le ciel se plombant peu à peu au fil de la journée pour se zébrer violemment le soir et décharger des vagues de pluie chaude. La mousson qui se termine contraint les habitants de la vieille Bombay à faire une pause sous les auvents des boutiques. Avant que les hordes de piétons, de motos, de bus, de taxis et d’automobiles repartent vers un nouveau business à conclure, du ramassage de cartons à la vente de bijoux.

Mumbai n’a pas le charme de Jaipur, cette Ville rose du Rajasthan qui bichonne ses vieilles briques pour séduire les touristes. Poumon économique de l’Inde, le port ne s’intéresse qu’au développement économique (ici, personne n’est pauvre mais «dans l’espoir d’être riche») et se moque éperdument de l’environnement.

Le cinéma chantant et rose bonbon fait toujours la gloire de la mégapole de 20 millions d’habitants. Dans le monde de Bollywood, il y a des bons et des méchants, des amours impossibles, des péripéties boulevardières et bien sûr des danses et des chansons.

Les principales infrastructures se trouvent au cœur de Mumbai, en lisière du Sanjay Gandhi National Park. On y trouve des studios classiques, en dur, mais aussi beaucoup de plateaux en plein air, qui bruissent de mélodies entraînantes et d’éclats de voix. Le cadre est parfois sommaire (pour les séries télé), parfois plus rutilant, avec des temples de carton-pâte plus vrais que nature.

22 danseurs, 4 chanteurs

C’est dans un bâtiment moderne que Shruti Merchant prépare «Bollywood Express», l’histoire d’une journaliste indienne en poste à Paris qui part redécouvrir son pays natal à bord d’un train. Le spectacle, présenté à Toulouse le 10 décembre, réunira 22 danseurs et 4 chanteurs. «Je n’étais pas très intéressée par l’école, reconnaît la jeune femme, si belle et si gracieuse. J’ai commencé la danse très tôt et me suis orientée vers la chorégraphie. Dans un pays comme le nôtre qui compte 29 états, il y a autant de langues que de danses. L’idée de Bollywood Express était de réunir tout cela dans un seul spectacle».

Bollywood, Shruti Merchant connaît ça par cœur pour avoir déjà collaboré à plus de 100 films dont le fameux «Devdas». Sa troupe (moyenne d’âge 27 ans) est aussi immergée dans le divertissement télévisuel et cinéma, multipliant les participations dansées à défaut de rôles pour l’instant plus consistants. Demoiselle toute fine, Vandana Joshi s’est fait un nom en arrivant finaliste d’un show de téléréalité consacré à la danse. Elle voit son travail comme un «plaisir» et la tournée «Bollywood Express» comme une «plateforme» pour sa carrière.

Beau mec avec tablettes

Hitten Shah, dit Babbu, est un des beaux mecs de la bande : sourire carnassier, barbiche soignée et tablettes bien en évidence. «Le cinéma, ce sont quelques pas et on s’arrête pour recommencer toujours et encore, précise-t-il. Dans un show comme celui-ci, il faut être au meilleur tout de suite et tenir sur la longueur. C’est ça qui est excitant.»

Difficile pour l’instant de savoir ce que donnera «Bollywood Express». Mais les 4 tableaux présentés lors des répétitions (sur 14, chacun étant illustré de 4 chansons extraites de films) sont impressionnants de vitalité et de précision. La joyeuse troupe explose sur des rythmes échevelés, entre évocations du folklore et chorégraphies à la Michael Jackson. On a hâte de voir l’ensemble, agrémenté de vidéos tournées sur place.

«Bollywood Express», mardi 10 décembre à 20h30 au casino-théâtre Barrière (île du Ramier), Toulouse. Tarifs : de 39 € à 49 €. Tél.05 62 73 44 77 (www.bleucitron.net).

Partager cet article

Repost 0
Published by Les-Portes-de-l-Inde - dans Réseau associatif
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Portes de l'Inde en Midi Pyrénées
  •  Les Portes de l'Inde en Midi Pyrénées
  • : Réseau artistique et culturel INDE en Midi Pyrénées Propose une photographie du paysage des associations, professionnels et amateurs en lien avec l'Inde. Création d'actions communes
  • Contact

Profil

  • Les-Portes-de-l-Inde
  • Le réseau culturel et artistique" Les Portes de l’Inde" regroupe des membres dont l'ambition est de préserver, protéger et promouvoir le patrimoine culturel, artistique et historique de l’Inde en Midi-Pyrénées.
  • Le réseau culturel et artistique" Les Portes de l’Inde" regroupe des membres dont l'ambition est de préserver, protéger et promouvoir le patrimoine culturel, artistique et historique de l’Inde en Midi-Pyrénées.