Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 15:11

 

La faible représentativité des femmes dans les sciences est un sujet d'actualité même dans les pays les plus développés. Une étude menée par Organization for Women in Science for the Developing World (OWSD) et Women in Global Science & Technology (WIGSAT) et financé par Elsevier Foundation, s'est penchée sur les statistiques de l'implication des femmes dans la recherche travers le monde. Les politiques de l'emploi ont été comparées à l'égalité de rémunération, la souplesse dans l'aménagement du temps de travail et la possibilité de garde d'enfants au Brésil, en Inde, en Indonésie, en Corée et en Afrique du Sud, ainsi qu'aux Etats-Unis et dans l'Union européenne.


Les femmes sont toujours trop nombreuses à faire carrière dans les sciences
Crédits : NASA


Cette étude montre que mondialement 30% des femmes impliquées dans des projets de recherche en sciences et technologie abandonnent leur carrière à cause des horaires de travail non-flexibles et des gardes d'enfants indisponibles. Les facteurs qui permettent de faire progresser la parité dans le domaine des sciences sont : la protection sociale, les ressources financières, le niveau d'éducation élevé et le un rôle des femmes en politique du pays.

Dans certains des principales économies émergentes, les femmes représentent moins du tiers des personnes exerçant dans les secteurs de l'informatique, de l'ingénierie et des sciences physiques. Elles y sont également très peu représentées à des postes de direction (recteurs d'universités ou de membres de l'académie des sciences).

Cette étude conclut que ces pays s'aliènent une main-d'oeuvre créative susceptible de contribuer à la croissance et au développement de leur pays en n'ouvrant pas suffisamment leurs sociétés du savoir aux femmes.

Parmi les économies émergentes passées en revue par l'étude, le Brésil arrive en tête pour ce qui des politiques et de l'emploi des femmes dans la science, l'ingénierie et la technologie. Sur l'ensemble des caractéristiques testées, l'Inde se classe dernière, sauf dans le statut économique, économie du savoir et la santé. Alors que sa politique de soutien aux femmes existe depuis de nombreuses années, il devient maintenant urgent de la renforcer et d'augmenter les fonds alloués pour que les femmes puissent réellement en tirer avantage. Certains experts attribuent le mauvais classement de l'Inde à la taille du pays et à sa diversité, mais soulignent aussi les progrès accomplis en matière de politiques pour promouvoir les études et la pratique en sciences et technologies. L'Inde se doit de concevoir des programmes innovants pour attirer et retenir les femmes dans la science, l'ingénierie et la technologie. Des signes de progrès apparaissent, mais cela ne suffira pas à améliorer le classement de l'Inde parmi les autres pays. Ainsi, le taux de filles scolarisées en primaire est en augmentation, comme cela est le cas dans tous les autres pays. Le Ministère des Sciences et Technologies a mis en place des politiques incitatives pour les femmes dans les sciences. Le programme "Women Scientists Scheme (WOS)" encourage les femmes de retour de maternité à retrouver le chemin des laboratoires. Avec plus d'un milliard d'habitants, ces changements sociétaux sont longs et difficiles à mettre en place.
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les-Portes-de-l-Inde - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Portes de l'Inde en Midi Pyrénées
  •  Les Portes de l'Inde en Midi Pyrénées
  • : Réseau artistique et culturel INDE en Midi Pyrénées Propose une photographie du paysage des associations, professionnels et amateurs en lien avec l'Inde. Création d'actions communes
  • Contact

Profil

  • Les-Portes-de-l-Inde
  • Le réseau culturel et artistique" Les Portes de l’Inde" regroupe des membres dont l'ambition est de préserver, protéger et promouvoir le patrimoine culturel, artistique et historique de l’Inde en Midi-Pyrénées.
  • Le réseau culturel et artistique" Les Portes de l’Inde" regroupe des membres dont l'ambition est de préserver, protéger et promouvoir le patrimoine culturel, artistique et historique de l’Inde en Midi-Pyrénées.