Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 18:21

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Times; panose-1:2 0 5 0 0 0 0 0 0 0; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:3 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:"MS 明朝"; mso-font-charset:78; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:1 134676480 16 0 131072 0;} @font-face {font-family:"MS 明朝"; mso-font-charset:78; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:1 134676480 16 0 131072 0;} @font-face {font-family:Cambria; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-536870145 1073743103 0 0 415 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-unhide:no; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:Cambria; mso-ascii-font-family:Cambria; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"MS 明朝"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Cambria; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi; mso-ansi-language:EN-GB;} .MsoChpDefault {mso-style-type:export-only; mso-default-props:yes; font-family:Cambria; mso-ascii-font-family:Cambria; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"MS 明朝"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Cambria; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi; mso-ansi-language:EN-GB;} @page WordSection1 {size:612.0pt 792.0pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:36.0pt; mso-footer-margin:36.0pt; mso-paper-source:0;} div.WordSection1 {page:WordSection1;} -->

S'il est une croyance bien établie en Occident, c'est que les hindous croient en la réincarnation. Selon ce principe, dit aussi de la métempsychose, les êtres vivants sont destinés à naître, mourir, puis revivre sous une forme différente : humaine ou animale, misérable ou meilleure, selon que la vie précédente a été bonne ou non.


Selon l'anthropologue Robert Deliège, spécialiste des intouchables, cette croyance est loin d'être solidement ancrée en Inde. Il conteste d'abord l'existence d'un « système » religieux hindou cohérent. Cette religion s'appuie sur un corpus de textes sacrés très disparates et sans grande unité doctrinale. Les textes de la religion hindoue varient fortement selon l'époque, la région, l'école de pensée ou la caste d'appartenance de leur auteur. C'est l'indianisme occidental qui a construit une représentation unifiée de la civilisation indienne, à partir de trois principes : l'unité doctrinale du système religieux, l'omniprésence de la religion en Inde et, enfin, la radicale différence entre la civilisation indienne et la nôtre.


Lorsqu'on dit que les hindous croient en la réincarnation, on imagine que les populations adoptent cette croyance comme une certitude absolue et se comportent en conséquence (il faut bien se conduire sur Terre si l'on veut une réincarnation de qualité). Les enquêtes ethnographiques menées dans les populations indiennes montrent une tout autre réalité. En fait, il y a plusieurs régimes de croyance qui varient selon les populations, les milieux sociaux, les régions. Pour certains, la réincarnation (samsara) est une certitude, pour d'autres, une possibilité, pour d'autres encore, une interrogation. « Je n'en sais rien, vas demander au brahmane », dit un paysan à l'anthropologue. Certains se moquent ouvertement de cette croyance. Parfois, la croyance en la réincarnation coexiste aussi avec d'autres notions, qui la contredisent.


De surcroît, ajoute R. Deliège, l'idée de réincarnation ne constitue pas un « modèle d'action », autrement dit, elle ne permet pas de rendre compte du comportement des acteurs sociaux. Du paysan à l'entrepreneur, de l'intouchable au membre d'une haute caste, on ne vit pas dans un monde baignant totalement dans les impératifs religieux.


REFERENCES

R. Deliège, « Les hindous croient-ils en la réincarnation ? », L'Année sociologique, vol. L, n° 1, 2000.

Partager cet article

Repost 0
Published by La-Porte-de-l-Inde - dans Culture
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Portes de l'Inde en Midi Pyrénées
  •  Les Portes de l'Inde en Midi Pyrénées
  • : Réseau artistique et culturel INDE en Midi Pyrénées Propose une photographie du paysage des associations, professionnels et amateurs en lien avec l'Inde. Création d'actions communes
  • Contact

Profil

  • Les-Portes-de-l-Inde
  • Le réseau culturel et artistique&quot; Les Portes de l’Inde&quot; regroupe des membres dont l'ambition est de préserver, protéger et promouvoir le patrimoine culturel, artistique et historique de l’Inde en Midi-Pyrénées.
  • Le réseau culturel et artistique&quot; Les Portes de l’Inde&quot; regroupe des membres dont l'ambition est de préserver, protéger et promouvoir le patrimoine culturel, artistique et historique de l’Inde en Midi-Pyrénées.