Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 14:56

benares.jpg

 

 

Depuis la nuit des temps, Vârânasî-Bénarès, l’antique Kâshî – « Ville resplendissante de toutes les lumières» – irriguée par les eaux célestes du Gange n’acessé d’attirer à elle nombre de pèlerins. Le tout premier d’entre eux fut le dieu Shiva, suprême Yogi, qui accueillit sur son chignon d’ascète les saintes eaux ruisselantes de Gangâ (le Gange). Kashî est, par essence, la cité cosmique que jadis Shiva plaça sur son Trident, à jamais élevée entre Terre et Ciel ; une ville initiatique réfléchie dans les arcanes du labyrinthe, avec ses temples et ses palais grandioses surplombant les ghâts aux escaliers majestueux qui descendent vers le fleuve où des fêtes éblouissantes

ont rendez-vous avec le cortège des astres.


Mise en lumière par les figures des mythes antiques reflétés dans le prisme des symboles, cette capitale spirituelle, au coeur vibrant de l’Inde, captive l’imaginaire des voyageurs par le recueillement hiératique des gestes millénaires, la joie mystique des bains dans les flots vénérables, les foules ferventes en présence, l’ondoiement des couleurs toujours plus éclatantes…


Dans ce théâtre de vie et de ferveur s’accomplissent sans cesse, au bord du Gange, rites, sacrements et cérémonies. Au coeur des petites ruelles ombragées et pittoresques – ou galîs – se déploie une animation intense. Et chaque soir, au coucher du soleil, pour la cérémonie de

l’âratî, des arabesques de feu tracées par les flambeaux des prêtres, embrasent et honorent les eaux divines.

Cet ouvrage qui envisage la ville antique et contemporaine – avec ses traditions culturelles et artistiques, son artisanat varié aux soieries si raffinées… – est un vivant témoignage élaboré au fil de longs séjours méditatifs, nourri d’échanges avec les pandits (érudits), les maîtres spirituels et les yogis, enrichi de conversations avec des hommes instruits, des pèlerins ou avec l’homme de la rue ; autant de partages secondés par la lecture des textes anciens.


Dans une dernière partie, l’auteur, nous fait vivre son expérience intime de la ville - ses enchantements ou son infinie nostalgie – sa découverte enthousiaste de « Bénarès à coeur et à fleur de peau », lieu géométrique d’une rencontre poétique à partager avec chacun de ses lecteurs, avec le voyageur qui se fait pèlerin.


Après s’être passionnée pour le Gange et l’Himalaya, thèmes et terres d’altitudes, qu’elle a explorés lors de ses nombreux voyages en Inde, Mireille-Joséphine Guézennec – Himabindu – philosophe de formation, initiée au sanskrit, aux arts et aux savoirs traditionnels et divinatoires de l’Inde, a nourri au cours de longs séjours à Bénarès-Vârânasî, sa passion intellectuelle, spirituelle et de coeur pour la cité sainte de Kâshî-Vârânasî.


Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages : Gange aux sources du fleuve éternel, Éditions Cheminements ; Gange in search of the Source, Éditions Rupa and co, à Delhi ; Inde singulière et plurielle, L’àpart Éditions.


éditions

Avec le Patronage de la Commission nationale française pour l'UNESCO

Partager cet article

Repost 0
Published by Les-Portes-de-l-Inde - dans Réseau associatif
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Portes de l'Inde en Midi Pyrénées
  •  Les Portes de l'Inde en Midi Pyrénées
  • : Réseau artistique et culturel INDE en Midi Pyrénées Propose une photographie du paysage des associations, professionnels et amateurs en lien avec l'Inde. Création d'actions communes
  • Contact

Profil

  • Les-Portes-de-l-Inde
  • Le réseau culturel et artistique" Les Portes de l’Inde" regroupe des membres dont l'ambition est de préserver, protéger et promouvoir le patrimoine culturel, artistique et historique de l’Inde en Midi-Pyrénées.
  • Le réseau culturel et artistique" Les Portes de l’Inde" regroupe des membres dont l'ambition est de préserver, protéger et promouvoir le patrimoine culturel, artistique et historique de l’Inde en Midi-Pyrénées.