Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 15:48

VIENT DE PARAITRE  - COLLECTION LETTRES INDIENNES dirigé par Rajesh SHARMA

PAVAN K. VARMA
DEVENIR INDIEN
La Révolution inachevée de l'identité et de la culture
Paris : Actes Sud, 2011. 283 p. EAN : 9782330002138. 24,80 €

parution en librairie le 2 novembre 2011

Devenir Indien constitue le troisième volet de l'exploration décapante de la psyché indienne à laquelle se livre Pavan K. Varma depuis Le Défi indien (Actes Sud 2005) et La Classe moyenne en Inde, naissance d'une nouvelle caste (Actes Sud, 2009). Dans ce troisième ouvrage, l'auteur s'attache à dénoncer certaines des tares identitaires et culturelles du sous-continent afin d'instruire le procès de sa "révolution inachevée".

Encore aujourd'hui, sur une plaque datant de l'époque du Raj britannique, de l'actuel siège du ministère des Affaires étrangères de l'Inde, on peut lire :
« LA LIBERTÉ NE DESCEND PAS SUR UN PEUPLE, C'EST AU PEUPLE DE S'ELEVER A LA LIBERTÉ. »

Ce témoignage de ce qu'affranchissement économique et politique ne signifie pas nécessairement émancipation culturelle, n'est que l'un parmi les nombreux exemples relevés par Pavan Varma dans ce livre incisif où se conjuguent souvenirs familiaux, observations, conversations et archives historiques.
Pour illustrer le processus de conquête coloniale des esprits, Pavan Varma s'intéresse à deux personnages : Lord Macaulay (1800-1859), assidu lecteur des auteurs classiques mais ignorant tout de l'Inde, qui y occupa de hautes fonctions, s'assignant pour priorité de mettre à l'écart des langues et un savoir qu'il jugeait « risibles » ; et Edwin Lutyens, arrivé à Delhi en 1912 pour y bâtir la nouvelle capitale, qui, dans ses lettres à sa femme, se signala par une série de notations d'une morgue et d'un racisme effarants.

Comment, s'interroge l'auteur, l'intelligentsia de l'Inde a-t-elle pu s'abaisser en ce début de XXIe siècle à célébrer, et en grandes pompes, un architecte - Edwin Luytens - qui n'éprouvait que mépris pour ses traditions ? C'est que l'héritage de Macaulay, montre-t-il, s'est notamment perpétué par l'entremise de l'élite anglophone à la tête du parti du Congrès. Nehru, lui-même, a parfois partagé sa fascination moderniste : à preuve le choix de Le Corbusier pour bâtir Chandigarh, dans les années 1950.

Plus de soixante ans après l'indépendance, les élites indiennes, affligées d'amnésie et impatientes d'être cooptées à la mondialisation, ne réalisent pas que celle-ci n'échappe pas aux rapports de force. Or, ce n'est pas avec une industrie du cinéma, « Bollywood », véritable machine à plagier, une architecture de photocopie, des musées vieillots et une édition en langues de l'Inde insignifiante, que ce pays pourra jouer les premiers rôles auxquels il prétend.

Passionné et militant, cet essai convoque la grande histoire comme l'histoire personnelle, pour dénoncer les risques d'une confiscation de la créativité et du devenir identitaire de l'Inde qui dispose pourtant de tous les atouts pour devenir une puissance majeure du XXIe siècle.

Diplomate, essayiste, traducteur, romancier, PAVAN VARMA est un passionné multiforme. Après avoir occupé de nombreuses fonctions au sein du ministère des Affaires étrangères, en Inde et à l'étranger, il est aujourd'hui ambassadeur de l'Inde au Bhoutan.


Devenir Indien
La révolution inachevée de la culture et de l'identité
par Pavan Varma

Partager cet article

Repost 0
Published by La-Porte-de-l-Inde - dans Culture
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Portes de l'Inde en Midi Pyrénées
  •  Les Portes de l'Inde en Midi Pyrénées
  • : Réseau artistique et culturel INDE en Midi Pyrénées Propose une photographie du paysage des associations, professionnels et amateurs en lien avec l'Inde. Création d'actions communes
  • Contact

Profil

  • Les-Portes-de-l-Inde
  • Le réseau culturel et artistique" Les Portes de l’Inde" regroupe des membres dont l'ambition est de préserver, protéger et promouvoir le patrimoine culturel, artistique et historique de l’Inde en Midi-Pyrénées.
  • Le réseau culturel et artistique" Les Portes de l’Inde" regroupe des membres dont l'ambition est de préserver, protéger et promouvoir le patrimoine culturel, artistique et historique de l’Inde en Midi-Pyrénées.