Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 11:40






L’affaire fait grand bruit depuis septembre dernier: la Reserve Bank of India, la banque centrale indienne, souhaiterait mettre en circulation les réserves d’or des temples hindous pour enrayer l’inflation galopante de la roupie et réduire les importations du métal précieux dont l’Inde a «un besoin effréné». 

EDA, 11 octobre 2013-- C’est un fait établi : les temples en Inde regorgent d’or, que ce soit sur les statues des dieux, les bijoux ou ex-votos qui s’exposent dans les salles du culte, ou encore sur des éléments d’architecture comme le célèbre temple d’or d’Amritsar, recouvert entièrement de feuilles et de plaques du métal précieux.

Le World Gold Council estime qu’il y a environ 2 000 tonnes d’or dans les temples indiens, parmi lesquels beaucoup de bijoux et d’objets offerts aux divinités par les fidèles. Le temple de Tirupati en Andhra Pradesh, par exemple, qui compte parmi les sanctuaires les plus riches de l’Inde, posséderait des réserves qui dépasseraient les 1000 tonnes d’or pur, soit près du double des importations d’or en Inde pour 2013.

Après avoir en vain mis en place des limitations pour freiner les importations d’or – lesquelles ont atteint l’année dernière 53,6 milliards de dollars et sont en grande partie responsables de la dévaluation de la monnaie indienne (depuis le début de l’année, la roupie a perdu près d’un quart de sa valeur) –, le ministre des Finances et la banque centrale envisagent aujourd’hui un «plan de sauvetage» qui est loin de faire l’unanimité chez les dévots hindous et sikhs.

Il s’agirait en effet de débloquer les importantes réserves d’or des temples en proposant aux sociétés gérant les actifs des sanctuaires de convertir leur or en lingots, que la Reserve Bank of India rachèterait en échange de roupies. Selon le gouvernement indien, cette proposition réduirait le déficit de la balance des paiements (61 % de celui-ci est imputable aux importations d’or en 2013) et pourrait enrayer la dépréciation de la monnaie indienne. Elle permettrait également aux temples les plus riches de récupérer rapidement des fonds.

La proposition du gouvernement se heurte cependant à l’opposition des temples, mais aussi à celle de la population qui ne comprend pas l’intérêt de se séparer de ce qui constitue pour elle une valeur-refuge pour les temps difficiles, mais aussi un capital sacré, signe de la bénédiction des dieux.

L’Inde est aujourd’hui le plus gros importateur d’or du monde, avec des achats d’environ 1 000 tonnes par an, soit le tiers du marché mondial du métal jaune. «L’or fait partie de l’ADN de l’Inde», ironise l’un des membres de la Fédération indienne des pierres précieuses et des bijoux (The All India Gems and Jewelry Trade Federation) [1].

Face à la crise qui menace l’Etat indien, la Fédération s’est «imposé une interdiction volontaire» de vente aux particuliers de lingots et de pièces de monnaie afin de « contribuer à l’effort national ». Pour aider le gouvernement à restaurer la confiance des Indiens réticents, elle a également lancé une campagne intitulée Swarna Bachao Abhiyan (‘Protégeons l’or’), dénonçant les conséquences de la thésaurisation du métal précieux dans le pays. La Fédération propose aux particuliers d’apporter leur or à des bijoutiers habilités, qui le déposeraient à la banque, laquelle émettrait en contrepartie un billet de dépôt sur un à trois ans. Le déposant récupèrerait ensuite son bien avec les intérêts.

«Nous envisageons de désigner une banque qui pourrait acheter l’or des temples. La banque centrale pourrait ensuite l’acheter contre des roupies», explique à The Economic Times l’un des experts de la banque centrale. Cette dernière a déjà envoyé des courriers à la plupart des temples importants du pays, leur demandant de communiquer, «à des fins statistiques», le détail de leurs possessions en or.

Plusieurs groupes hindous ont déjà fait part de leur indignation, rapporte le 29 septembre l’agence Reuters. «L’or présent dans les temples est donné par les fidèles depuis des milliers d’années et nous n’autoriserons personne à se l’approprier», a déclaré dans un communiqué, fin septembre, V. Mohanan, secrétaire de l’organisation nationaliste hindoue Vishwa Hindu Parishad (VHP) pour l’Etat du Kerala.

C’est au Kerala en effet que se trouvent les temples hindous les plus riches de l’Inde, lesquels sont soutenus par un important réseau hindouiste qui a réagi fortement aux demandes du gouvernement. Les trois principaux trusts des temples du Kerala (qui administrent plus de 2 800 sanctuaires) ont refusé de déclarer leurs ressources à la Reserve Bank of India (RBI).

«L’or que nous possédons est principalement offert par les dévots qui n’aimeraient pas que les détails de leurs dons soient communiqués à qui que ce soit», a déclaré V. M Gopala Menon, à la tête du conseil administratif du temple Guruvayur Sri Krishna, édifice qui arbore un mât en or de 33 mètres visible de loin par les pèlerins.

Quant au leader du Bharatiya Janata Party (Parti du peuple indien, BJP) au Kerala, V. Muralidharan, il a affirmé aux médias que la RBI voulait «s’approprier l’or» des temples pour le revendre contre des dollars. Malgré le démenti immédiat de la banque centrale, les réactions de la population hindoue ne se sont pas fait attendre. «Nous avons donné [cet or] au dieu pour une raison; personne ne doit le retirer du temple», s’est indigné auprès de Reuters Subha Unnikrishnan, vendeur de vêtements près du grand temple de Sree Padmanabhaswamy à Thiruvananthapuram. Le sanctuaire est considéré comme le centre de pèlerinage le plus riche de l’Inde, et le plus visité, recevant près de 100 000 pèlerins par jour, chargés d’offrandes.

Cependant, certains temples ont accepté la proposition du gouvernement, comme celui de Shree Siddhivinayak Ganpati à Bombay (Mumbai), bien connu des célébrités de Bollywood qui viennent y faire leurs dévotions et y déposer des dons conséquents. «Cet or est la propriété de la nation», explique Subhash Vitthal Mayekar, directeur «de comité administratif du temple, qui a déjà déposé dix kilogrammes du précieux métal à la banque. Nous sommes fiers qu’il puisse être utile à la nation»
Le très fortuné temple de Tirupati aurait quant à lui déposé 2,250 kg d’or à la State Bank of India. «Nous utilisons une partie de cet or pour faire des médaillons en or que nous vendons au profit du temple. Pour ce faire, nous envoyons l’or à Bombay pour le faire transformer en monnaie, par l’intermédiaire de la State Bank of India, qui est l’une de nos banques», explique l’un des membres du comité d’administration du sanctuaire.

Notes

(1) Voir l’article de Frédéric Bobin, «L’Inde et l’or, le coût d’une passion», Le Monde, 10 octobre 2013. 


Cet a été publié par Eglises d'Asie, Agence d'Information des Missions Etrangères de Paris (128 rue du Bac, 75341 Paris Cedex 07).

© Missions Etrangères de Paris - 2013

Objets religieux en or sur un stand de vente en Inde (© 2012Midhun Menon | Dreamstime.com).
Repost 0
Published by Les-Portes-de-l-Inde - dans Actualité
commenter cet article
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 11:22

*** Association Culturelle Franco Indienne ***

                                                                                             en Midi Pyrénées

                                                     

logo porte de l'inde

   

 

 

- Les Portes de L’Inde –


Midi Pyrénées


Réseau Artistique et Culturel

 

 


 

Bulletin d'adhésion saison 2013 / 2014 (de date à date)

 


 

Nom & Prénom: 


Date de naissance :


Adresse :
_________________________________________________________


__________________________________________________________


Ville : _______________________________


Code postal : _______________________


Téléphone(s) : Domicile : ………….     Mobile : ………………


E-mail(s) (bien lisible) : ____________________________________________


Profession (ou situation sociale) :

 


 

Je joins un chèque de à l'ordre de l'Association Culturelle : Les Portes de L’Inde


 

J'adhère pour la première fois : …


Je renouvelle mon adhésion et règle ma cotisation annuelle : ….


 

                             Tarifs adhésion 2014


- Carte adulte 10€


- Carte jeune, étudiant 8€

 

Donation :


-       Montant : …. €


 

Je souhaite recevoir un reçu : joindre un enveloppe timbrée à votre adresse.


 

Date :


Signature :

 

 

 

Bulletin à retourner accompagné du chèque à l'adresse du siège social de l'association (ci-après)

                      avec une enveloppe affranchie à votre adresse pour recevoir la carte

  

 


logo porte de l'inde 

Siège Social :
Réseau Culturel et Artistique Les Portes de L’Inde Midi Pyrénées


16 grande rue Saint Michel A51, 31400 TOULOUSE


tél. 0561576395, email : lesportesinde@ymail.com


http://la-porte-de-l-inde.over-blog.com 

 

FB: LesPortes de L'Inde Reéseau Artistique


Loi du 1er juillet 1901 N° d’association W313017038 N° siren 751 078 19700017 

Repost 0
Published by Les-Portes-de-l-Inde - dans Les Portes de l'Inde Midi Pyrénées
commenter cet article
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 11:19

 

Suivez avec nous cette aventure franco-indienne en


 Midi Pyrénées


 

Laissez-vous emmener dans un monde enchanté de

 

couleurs,

 

de saveurs et de convivialité !

 


 

Vous souhaitez participer aux activités ?  Vous

 

souhaiter nous aider ?


 

Alors adhérez ! 


  

http://la-porte-de-l-inde.over-blog.com/article-bulletin-d-adhesion-lpdeli-2014-122950875.html

 

 

logo porte de l'inde
 

  • La carte d’adhérent vous permet de bénéficier de prix préférentiels et d’être informés des différentes manifestations.   

  • Vous pouvez aussi adhérer pour nous soutenir et selon vos moyens et votre envie, vous pouvez devenir un membre honorable et bienfaiteur de notre association !  

  • Votre cotisation vous permet de bénéficier de tarifs préférentiels  et être informés des dates des différentes manifestations.  

et votre situation, participer de l’intérieur

 

à nos diverses actions... N'hésitez pas à vous de l'accueil ou de  

 

 

 

Vous êtes adhérents ? Quel que soit votre âge, votre situation…

Vous êtes Indien ou vous avez vécu en Inde, vous connaissez ce pays pour y avoir été en vacances, vous êtes amoureux de cette culture ou un simple curieux..

Vous avez des idées, des projets ou souhaitez donner du temps, faire partager vos connaissances, apporter vos compétences,  rencontrer des personnes mues par le même intérêt, participer de l’intérieur à nos actions…

N’hésitez pas à vous renseigner auprès des membres du réseau ou

via le blog : la-porte-de-l-inde.over-blog.com

ou par email : lesportesinde@ymail.com

 

 

 

 

 

 

 

Être adhérent

   

Les Portes de L’Inde est une association fondée entre les adhérents à partir de statuts régis par la loi du 1er juillet 1901, inspirée des mouvements de « réseaux culturels ». Son titre exact est « Réseau Artistique et Culturel Les Portes de L’Inde Midi Pyrénées».

 

Comme le précisent ses statuts, son but est de définir, de rechercher et de gérer les moyens à mettre en œuvre pour promouvoir la culture indienne dans la région, mais aussi créer, coordonner les activités entre les différentes associations oeuvrant pour l’Inde, les divers professionnels « indianistes », les amateurs de l’Inde et essentiellement la diaspora indienne de Toulouse.

 

Il a une vocation culturelle, éducative et familiale et est ouvert à toute personne sans distinction d’âge, de sexe, d’appartenance ethnique ou religieuse, ni de catégorie socio-professionnelle.

 

Être adhérent vous permet de bénéficier des activités culturelles, créatrices pour les enfants et les adultes ; de participer à la vie culturelle de l’association par le biais des spectacles et des ateliers.

 

 Être adhérent c’est aussi pouvoir accompagner l’évolution de l’association,

 

rencontrer et échanger avec d’autres personnes, entre autre par le biais de différents groupes (animations, festivals, préparation événement, préparation spectacles, définition des ateliers, développement du réseau et du collectif associatif) ou encore participer au réseau d’échanges de savoirs.

 

Pour connaître l’état de santé de votre association, vous serez convié chaque année à son Assemblée Générale. Votre présence est essentielle pour débattre et élaborer les projets de cette association culturelle mutualiste.

 

Quand vous êtes adhérent(e), vous bénificiez de remises dans les boutiques indiennes partenaires, pour des cours de danse, dans les restaurants indiens partenaires...


Valable pour un an (de date à date) la carte d'adhésion


vous donne accès à toutes ces actions.


 

- Carte adulte 10€


- Carte jeune, étudiant 8€

 

 

Pour en savoir plus, renseignez-vous auprès des militants

 

associatifs qui font vivre l’association et vous permettent à

 

ce jour de bénéficier des services des Portes de L’Inde. ête 

 

 drapeau Inde

                       e 

Siège Social :
Réseau Culturel et Artistique


Les Portes de L’Inde Midi Pyrénées 


16 grande rue Saint Michel A51, 31400 TOULOUSE


tél. 0561576395, email : lesportesinde@ymail.com


http://la-porte-de-l-inde.over-blog.com


FB : LesPortes de L’Inde Réseau Artistique 

 


Loi du 1er juillet 1901 N° d’association W313017038 N° siren 751 078 19700017 

Repost 0
Published by Les-Portes-de-l-Inde - dans Les Portes de l'Inde Midi Pyrénées
commenter cet article
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 12:02

  

 

 happy-diwali-graphics2.jpg

 

L'importante communauté indienne à Toulouse a ainsi fait prospérer la tradition sur place, tant et si bien que « Les Portes de L’Inde » devient, chaque année, le point de ralliement pour ces festivités ouvertes à tous.

Le réseau culturel Les Portes de l’Inde a une action soutenue et régulière avec les associations oeuvrant pour l’Inde, les professionnels, artistes et artisans, avec toute la communauté indienne et de culture indienne, afin de maintenir les liens avec l’Inde.

Le réseau LPdeLI compte parmi ses partenaires plusieurs restaurants indiens et népalais. En effet, les Toulousains raffolent de la cuisine indienne et les restaurants et échoppes pullulent dans les rues de la ville.

 

Le projet Diwali 2013 à Toulouse

 

Samedi 2 novembre

Espace NIEL

rue du Férétra (M° Empalot)


à partir de 14h (concert 8 euros)

15h30 Activités gratuites 

 

Ce festival se perpétue à Toulouse et accueille des artistes de renommée mondiale.


Sandeep Chaterjee, musicien, joueur de santoor, de Calcutta, en tournée européenne pour un concert d’une heure, à 14h (réservations obligatoires : lesportesinde.resa@yahoo.fr avec « Sandeep » en objet)

 

De la danse Bollywood avec Pyrène Rieux, Ziana Lajoinie

 

Des chants mauriciens avec le groupe de Ishani

 

Fady Zakar, musicien de musique traditionnelle indienne accompagnant un conte de l’Histoire indienne.

 

Cette année, LPdeLI met un coup de projecteur sur la « Ville des Lumières » Varanasi

 

Avec des exposition photos : « Varanasi » : Nadia Hamdi-Bey avec commentaires

 

Un "chai bar" avec du thé aux épices, des snacks indiens,

Un satnd de pâtisseries réunionnaises

 

Toute la journée sera emplie d’activités créatives et ludiques, tant pour les enfants que pour les plus grands ; des ateliers, des initiations, des jeux… le lancé de lanternes, les crackers !!!

 

Toute une journée dédiée à l’Inde de Toulouse !!!

Shub Diwali

 

AFFICHE DIWALI 2013-2

 

Repost 0
Published by Les-Portes-de-l-Inde - dans Evènements LPdeLI
commenter cet article
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 11:30

AFFICHE DIWALI 2013-2

Repost 0
Published by Les-Portes-de-l-Inde - dans Evènements LPdeLI
commenter cet article
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 11:11

       Le groupe " Indians in Toulouse "

et

      Les Portes de L'Inde Midi Pyrénées

 

Navratri Eid Celebration - le 19 Oct 2013

 

à la Salle Clement Ader, ISAE –SUPAERO, 10, Avenue Edouard Belin, 31055 Toulouse (Google map). Bus 68
Horaires    : 17h30 - 21h30

 17h30 – Discours de bienvenue
 17h35 – Aarti
 17h50 – Prasadam Distribution 
 18h00 – Spectacle (Dance, Vocals, Strings) 
 19h00 – Garba and Dandiya 
 19h45 – Diner (Potluck) 
 20h45 –  photo de groupe
 21h00 – Bal Bollywood

dandiya.jpg 

Navratri Eid Celebration - 19th Oct 2013

            Dandiya Night`2013
   Music, Rhythm, Festivity Unlimited…


Indians in Toulouse Group is all set to bring in yet another fun-filled evening for you and your family on 19th October 2013.On behalf of the Moderators, we welcome all to join the Celebrations.
Live it up and have a fantabulous time with near and dear ones.

 

Date      : 19th October 2013

Venue  : Salle Clement Ader, ISAE –SUPAERO, 10, Avenue Edouard Belin, 31055 Toulouse (Google map). 
Time
      : 17h30 - 21h30

How to reach the venue?
Private Vehicle
:

For those coming by car / private vehicle, use this Google map to find directions. Visitors’ parking is on the left side of the main gate of ISAE.
Public 
Transport
Take Tisseo 
Bus 68 from Metro Line B stop Ramonville. Alight at stop ISAE CAMPUS SUPAERO.

Potluck:

Dandiya Dinner - The idea is simply to pool in all the food, snacks and drinks that each one of us plans to bring and share it with everyone.

 

 Agenda:
 17h30 – Welcome speech
 17h35 – Aarti
 17h50 – Prasadam Distribution 
 18h00 – Stage performances (Dance, Vocals, Strings) 
 19h00 – Garba and Dandiya 
 19h45 – Dinner (Potluck) 
 20h45 – Group photo
 21h00 – Open Dance floor 
 21h30 – Vote of Thanks

                                                                                                                                                     

IMPORTANT POINTS

1) Registration is mandatory. to Register on or before 20h00, Tuesday 15th Oct 2013.

2) The venue is within the university campus; access is restricted and secured. Entry is granted only if registered and identity document is produced at the security gate. You are required to carry your passport / identity document without fail.

3) The scheduled start of the program is at 17h30. Please make sure that you arrive on-time. It is highly appreciated to be on-time.

4) Disposable plastic plates, spoons, glasses and paper napkins will be provided by organizers. Do ensure that you get required serving spoons for your contribution to the potluck. 

5) A volunteer would be happy to welcome you and collect your food to arrange for the potluck.   

6) If anyone interested in Art-Work Stalls or Organizing an event or Other Ideas; you are most welcome. Please contact Ashwini AMARAPURA (ashwini1812@gmail.com / 07 53 04 75 80).

7) Fashion Show contenders gear up with your cosy outfit. To register for fashion show, Click here.

    Please contact: Anand PATIL / Mukta NAIK (anandrpatil143@gmail.com / catchmukta@gmail.com).

8) Venue can accommodate only 100 members so all registrations on 'First come, First Served Basis’; Register soon!!!

 9)  10 minutes’ walk from Supaero to metro “Faculte de Pharmacie” (walking route) to return after program. 
(While return - Last bus is at 9:06pm from stop ISAE CAMPUS SUPAERO)

 

 

Repost 0
Published by Les-Portes-de-l-Inde - dans Evènements LPdeLI
commenter cet article
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 10:22

SoBollywoodAffichew

 

Les 23 et 24 novembre prochains auront lieu les 4èmes Journées du cinéma Indien et Bollywood
 à la salle Rabelais au centre ville de Montpellier.

Ces journées sont organisées par l'association So Bollywood en partenariat avec la ville de Montpellier et l'Université Paul-Valéry Montpellier 3 (EMMA).


Programme complet des films et spectacles, synopsis, liste des partenaires, tarifs et horaires sont à découvrir sur : 

www.so-bollywood.com

 

Repost 0
Published by Les-Portes-de-l-Inde - dans Réseau associatif
commenter cet article
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 17:15


spectacle

Le 10/12/2013 
Répétitions du spectacle avec Vandana et Babbu./ Photos Philippe Frétault et DR

Répétitions du spectacle avec Vandana et Babbu./ Photos Philippe Frétault et DR 

Créé en Inde par des artistes indiens, «Bollywood Express» sera présenté au casino Barrière le 10 décembre. Visite des coulisses en avant-première, dans une ville monstre, Mumbai, qui vibre, choque et fascine.

En ce moment, c’est un peu l’été toulousain à Mumbai, dans l’ouest de l’Inde. Le thermomètre oscille entre 30 et 35 degrés, le ciel se plombant peu à peu au fil de la journée pour se zébrer violemment le soir et décharger des vagues de pluie chaude. La mousson qui se termine contraint les habitants de la vieille Bombay à faire une pause sous les auvents des boutiques. Avant que les hordes de piétons, de motos, de bus, de taxis et d’automobiles repartent vers un nouveau business à conclure, du ramassage de cartons à la vente de bijoux.

Mumbai n’a pas le charme de Jaipur, cette Ville rose du Rajasthan qui bichonne ses vieilles briques pour séduire les touristes. Poumon économique de l’Inde, le port ne s’intéresse qu’au développement économique (ici, personne n’est pauvre mais «dans l’espoir d’être riche») et se moque éperdument de l’environnement.

Le cinéma chantant et rose bonbon fait toujours la gloire de la mégapole de 20 millions d’habitants. Dans le monde de Bollywood, il y a des bons et des méchants, des amours impossibles, des péripéties boulevardières et bien sûr des danses et des chansons.

Les principales infrastructures se trouvent au cœur de Mumbai, en lisière du Sanjay Gandhi National Park. On y trouve des studios classiques, en dur, mais aussi beaucoup de plateaux en plein air, qui bruissent de mélodies entraînantes et d’éclats de voix. Le cadre est parfois sommaire (pour les séries télé), parfois plus rutilant, avec des temples de carton-pâte plus vrais que nature.

22 danseurs, 4 chanteurs

C’est dans un bâtiment moderne que Shruti Merchant prépare «Bollywood Express», l’histoire d’une journaliste indienne en poste à Paris qui part redécouvrir son pays natal à bord d’un train. Le spectacle, présenté à Toulouse le 10 décembre, réunira 22 danseurs et 4 chanteurs. «Je n’étais pas très intéressée par l’école, reconnaît la jeune femme, si belle et si gracieuse. J’ai commencé la danse très tôt et me suis orientée vers la chorégraphie. Dans un pays comme le nôtre qui compte 29 états, il y a autant de langues que de danses. L’idée de Bollywood Express était de réunir tout cela dans un seul spectacle».

Bollywood, Shruti Merchant connaît ça par cœur pour avoir déjà collaboré à plus de 100 films dont le fameux «Devdas». Sa troupe (moyenne d’âge 27 ans) est aussi immergée dans le divertissement télévisuel et cinéma, multipliant les participations dansées à défaut de rôles pour l’instant plus consistants. Demoiselle toute fine, Vandana Joshi s’est fait un nom en arrivant finaliste d’un show de téléréalité consacré à la danse. Elle voit son travail comme un «plaisir» et la tournée «Bollywood Express» comme une «plateforme» pour sa carrière.

Beau mec avec tablettes

Hitten Shah, dit Babbu, est un des beaux mecs de la bande : sourire carnassier, barbiche soignée et tablettes bien en évidence. «Le cinéma, ce sont quelques pas et on s’arrête pour recommencer toujours et encore, précise-t-il. Dans un show comme celui-ci, il faut être au meilleur tout de suite et tenir sur la longueur. C’est ça qui est excitant.»

Difficile pour l’instant de savoir ce que donnera «Bollywood Express». Mais les 4 tableaux présentés lors des répétitions (sur 14, chacun étant illustré de 4 chansons extraites de films) sont impressionnants de vitalité et de précision. La joyeuse troupe explose sur des rythmes échevelés, entre évocations du folklore et chorégraphies à la Michael Jackson. On a hâte de voir l’ensemble, agrémenté de vidéos tournées sur place.

«Bollywood Express», mardi 10 décembre à 20h30 au casino-théâtre Barrière (île du Ramier), Toulouse. Tarifs : de 39 € à 49 €. Tél.05 62 73 44 77 (www.bleucitron.net).

Repost 0
Published by Les-Portes-de-l-Inde - dans Réseau associatif
commenter cet article
4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 17:21

1375821_420783494688898_1013920819_n.jpg

 

Besharam - Monsieur sans-gêne suit le destin de Babli, un jeune orphelin, sans repères, ni morale, qui n’a honte de rien. Entre le vol et ses activités de coureur de jupons, il ose tout et ne connait aucune limite. Mais l’arrivée de Tara va changer sa vie. Enfin c’est ce qu’il croyait, avant que le passé ne le rattrape…

 

Merci à notre partenaire Bollyciné qui nous propose de découvrir avec Besharam - Monsieur sans-gêne une nouvelle pépite de la comédie indienne. Nous vous rappelons que le film edt en V.O.S.T.F.R (sous-titrée en français)

Repost 0
Published by Les-Portes-de-l-Inde - dans Evènements LPdeLI
commenter cet article
2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 15:04

 

                Anniversaire du Mahama Ghandi

                                             FÊTE NATIONALE - INDE - JOUR FÉRIÉ

Mohandas Karamchand Gandhi mondialement communément connu et appelé Mahatma Ghandi ou Bapu ( Père en Indien) est un dirigeant politique et guide spirituel du mouvement de l'indépendance du pays, il est le père de la nation indienne. Il est né à Porbandar, Goujerat le 2 octobre 1869 et décédé le 30 janvier 1948 à Delhi.

Mahatma Ghandi a été le théoricien et le chef de la résistance à l'oppression en utilisant la désobéissance civile de masse basée sur la non-violonce ( l'ahimsa). Il était végétarien et pratiquait le jeûne durant plusieurs journées afin de s'auto-purifier et pour exprimer sa protestation. En plus, Ghandi faisait ses propres vêtements ( dhoti indien et châle) avec du coton filé avec un rouet.

Tous les 2 octobre l'Inde célèbre l'anniversaire de Mahatma Ghandi ( jour férié). Aussi, l'Assemblée générale des Nations unies a déclaré le 15 juin 2007, la date d'anniversaire du Mahatma Ghandi comme Journée internationale de la non-violence.

 

762927photo_de_gandhi.png

Repost 0
Published by Les-Portes-de-l-Inde - dans Culture
commenter cet article

Présentation

  • : Les Portes de l'Inde en Midi Pyrénées
  •  Les Portes de l'Inde en Midi Pyrénées
  • : Réseau artistique et culturel INDE en Midi Pyrénées Propose une photographie du paysage des associations, professionnels et amateurs en lien avec l'Inde. Création d'actions communes
  • Contact

Profil

  • Les-Portes-de-l-Inde
  • Le réseau culturel et artistique" Les Portes de l’Inde" regroupe des membres dont l'ambition est de préserver, protéger et promouvoir le patrimoine culturel, artistique et historique de l’Inde en Midi-Pyrénées.
  • Le réseau culturel et artistique" Les Portes de l’Inde" regroupe des membres dont l'ambition est de préserver, protéger et promouvoir le patrimoine culturel, artistique et historique de l’Inde en Midi-Pyrénées.