Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 17:21

En Inde, 400 000 enfants et 37 000 femmes meurent chaque année de maladies respiratoires liées à l'utilisation de fours traditionnels qui dégagent des fumées toxiques. Les fours améliorés, qui réduisent la pollution de l'air, ont pourtant du mal à s'imposer dans le pays, malgré les efforts du gouvernement et d'organisations non gouvernementales (ONG).

Une étude publiée en 2012 par le Massachusetts Institute of Technology (MIT), basé aux Etats-Unis, montre que les fours améliorés fonctionnent mieux dans les laboratoires où ils sont conçus que dans les villages indiens. Car ils sont mal adaptés aux besoins locaux, doivent être entretenus régulièrement et sont finalement abandonnés au bout de quelques mois. Fondée en 2008, l'entreprise Prakti Design, basée à Pondichéry (sud de l'Inde), a analysé les besoins des usagers pour concevoir des fours mieux adaptés. Là où le combustible - bois, charbon ou bouse de vache - est rare et cher, le four doit être économe en énergie. Ailleurs, sa puissance est privilégiée pour accélérer le temps de cuisson. Si celle-ci est trop faible, elle peut faire perdre du temps et de l'argent à la femme qui doit aussi travailler pendant la journée.

Comment convaincre les familles de dépenser de l'argent pour un four amélioré alors que celui traditionnel, creusé dans le sol ou le feu de bois, ne leur coûte rien ? " On ne peut pas les vendre en expliquant qu'ils vont sauver la planète, les ours polaires ou améliorer leur santé ", reconnaît Mouhsine Serrar, le cofondateur de Prakti Design. Mais le four familial, vendu entre 25 et 60 dollars (19 à 46 euros), peut faire économiser les dépenses en combustibles.

Facilement entretenu

D'autres arguments de vente ont été découverts par les équipes de Prakti. " Au Népal, des femmes utilisent nos fours car leurs vêtements ne sentent pas la fumée et quand elles cherchent du travail, les employeurs ne les considèrent pas comme pauvres et leur donnent de meilleurs salaires ", témoigne M.Serrar. Le design de chaque four est étudié pour qu'il ne salisse pas, puisse être facilement entretenu, et surtout qu'il soit attractif. Ceux de Prakti sont brillants et leur couleur varie en fonction des goûts de la population. Prakti Design a d'abord vendu ses produits par le biais d'une entreprise qui commercialise des installations solaires dans les zones rurales, mais l'expérience a été décevante.

" Les clients sont différents. Dans le cas des installations solaires, c'est l'homme qui décide de les acheter, alors que les fours sont destinés aux femmes. Mais bien souvent elles ne gèrent pas le budget de la famille. " Prakti va donc mettre en place son propre réseau de distribution. La taille du marché indien est estimée par la jeune entreprise à 100 millions de fours.

Julien Bouissou

Le Monde  daté du 19 mars 2013
Repost 0
Published by Les-Portes-de-l-Inde - dans Actualité
commenter cet article
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 10:52
 Bonjour à vous,
  
 
L’association “Les portes de l’Inde” nous a permis d’être en lien de partage à la découverte d’un rassemblement spontané pour souligner et représenter certaines activités proposées en Inde.
J’ai été très heureuse de présenter “l ’association Laxmi” et “ l’association Graines de santé” qui mettent en place chacune des actions bien importantes.
Evoquant le thème de la dignité de la femme, les rencontres représentant “ Radha”, Association Laxmi, et “ Badhra”, Association Graine de santé, précisent l’importance de leurs présences pour permettre l’entraide nécessaire aux communautés de l’Inde, du  Bangladesh, du Sri Lanka.
J’ai rencontré 2 autres associations/ ONG : Help India Trust: www.help.kavali.org et l’association Volontariat qui nous ont aussi beaucoup interpelé.
Au contact de France Azema, prochainement, nous aurons le plaisir de vous présenter d’autres informations.
Voici quelques photos.
  “ Bonne suite  à vous toutes”.
  Merci à vous toutes pour ces moments reliés avec l’Inde....
    Cécile

securedownload-2.jpeg

Repost 0
Published by Les-Portes-de-l-Inde - dans Les Portes de l'Inde Midi Pyrénées
commenter cet article
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 11:05

STAGE-27-avril_Page_1-copie-1.jpeg

                Incarnation du féminin sacré

 

Uma, la lumière, Lakshmi, la beauté et la fertilité, Saraswati , la connaissance et les arts,

Ganga et Yamuna, les rivières sacrées...

A travers les figures mythiques et symboliques des principales divinités indiennes, nous explorerons leurs qualités et expressions dans des extraits chorégraphiques de la danse Odissi.


Dans un deuxième temps, une création sera proposée en relation avec le thème choisi.


Samedi 20 avril et dimanche 21 avril 2013

10 h – 13 h / 14 h 30 -17 h

 

Lieu : Espace "Arts et Mouvements ", 7 bis rue Idrac 31 000 Toulouse


Renseignements et inscriptions : 06 82 91 66 01 - kristel.danses@gmail.com


www.chankara.com

Repost 0
Published by Les-Portes-de-l-Inde - dans Réseau associatif
commenter cet article
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 17:14

 

 

zj49.jpg         Nataraja: Symbolisme du Shiva Dansant

Nataraja ou

Nataraj, la forme de Shiva dansant, est une synthèse symbolique des aspects les plus importants de l'hindouisme, et le résumé des principes fondamentaux de cette religion védique.

"Nataraj" Le terme signifie «Roi des danseurs» (sanscrit nata = danse; raja = roi).

 

L'origine de la forme Nataraj:

 

Une extraordinaire représentation iconographique du riche patrimoine culturel  si varié de l'Inde, a été développée dans le sud de l'Inde par des artistes IXème et Xème siècle au cours de la période Chola (880-1279 CE) par une série de belles sculptures en bronze. Au cours du  XIIème siècle, elle a atteint la stature canonique et bientôt le Nataraja Chola est devenu la représentation suprême de l'art hindou.

 

La Forme Vitale et le Symbolisme:

 

Dans une composition merveilleusement unifiée et dynamique exprimant le rythme et l'harmonie de la vie, Nataraj est représenté avec quatre bras représentent les quatre points cardinaux. Il danse, avec son pied gauche élégamment relevé et le pied droit sur une figure prostrée – “Apasmara Purusha “, la personnification de l'illusion et de l'ignorance sur lesquelles Shiva triomphe.

La main supérieure gauche tient une flamme, la main inférieure gauche pointe vers le bas vers un nain, qui est représenté avec un cobra.

La main supérieure droite tient un tambour sablier ou «dumroo» qui symbolise le, principe essentiel,  mâle-femelle , la partie inférieure esquisse un geste d'affirmation: ". Soyez sans crainte"

Les serpents dressé autour de Lui apparaissent comme s’enroulant autour de ses bras, de ses jambes, et de ses cheveux, comme s’ils étaient tressés et qu’ils le parait de bijoux.

Ses cheveux nattés tourbillonnent comme s’isl dansaient au milieu d'un arc de flammes représentant le cycle sans fin de la naissance et de la mort.

Sur sa tête est un crâne qui symbolise sa victoire sur la mort. La déesse Ganga, la quintessence de la rivière sacrée du Gange, se trouve aussi sur ses cheveux. Son troisième œil symbolise son omniscience, sa perspicacité et l'illumination. L'idole tout entière repose sur un piédestal de lotus, symbole des forces créatrices de l'univers.

 

L'importance de la danse de Shiva:

 

Cette danse cosmique de Shiva est appelé “Anandatandava", ce qui signifie la Danse de la Béatitude, et symbolise les cycles cosmiques de la création et de la destruction, ainsi que le rythme quotidien de la naissance et de la mort. La danse est une allégorie picturale des cinq principales manifestations de l'énergie éternelle - la création, la destruction, la conservation, le salut, et l'illusion.

Selon Coomerswamy, la danse de Shiva représente également ses cinq activités: “Shrishti “(création, évolution);'”sthiti “(conservation, soutien);”Samhara” (destruction, évolution); “Tirobhava”(l'illusion), et “Anugraha “(libération, émancipation, grâce).

Le caractère global de l'image est paradoxal, unissant la tranquillité intérieure, et l'activité extérieure de Shiva.

 

Une métaphore scientifique:

 

Fritzof Capra dans son article «La danse de Shiva: Le point de vue hindou à la question à la lumière de la physique moderne», et plus tard dans la Le Tao de la Physique relate magnifiquement la danse de Nataraj par la physique moderne. Il dit que «chaque particule subatomique exécute non seulement une danse de l'énergie, mais aussi une danse de l'énergie;. Un processus de pulsion de création et de destruction ... sans fin ... Pour les physiciens modernes, cette danse de Shiva est la danse de la matière subatomique . Comme dans  la mythologie hindoue, c'est la danse continuelle de la création et de la destruction impliquant le cosmos tout entier, la base de toute existence et de tous les phénomènes naturels ».

 

La statue Nataraj au CERN, à Genève:

 

En 2004, une statue de 2 m représentant la danse de Shiva a été dévoilée au CERN, le Centre Européen pour la Recherche en Physique des particules à Genève. Une plaque spéciale à côté de la statue de Shiva, explique l'importance de la métaphore de la danse cosmique de Shiva avec des citations de Capra: «Il ya des siècles, les artistes indiens ont créé des images visuelles de la danse Shivas dans une belle série de bronzes. A notre époque, les physiciens ont utilisé la technologie la plus avancée pour représenter les modèles de la danse cosmique. La métaphore de la danse cosmique unifie ainsi la mythologie antique, l'art religieux et la physique moderne. "

 

Pour résumer, voici un extrait d'un beau poème par Ruth Peel:

 

"La source de tout mouvement,

La danse de Shiva,

Donne le rythme à l'univers.

Il danse dans les lieux maléfiques,

Dans les sacrés,

Il crée et préserve,

Il détruit et Il rejète.

 

Nous faisons partie de cette danse

De ce rythme éternel,

Et malheur à nous si, aveuglés

Par les illusions,

Nous nous détachons

Du cosmos dansant,

Cette harmonie universelle ... "

                                            Nataraj: Symbolism of the ancing Shiva
Nataraja or Nataraj, the dancing form of Lord Shiva, is a symbolic synthesis of the most important aspects of Hinduism, and the summary of the central tenets of this Vedic religion. The term 'Nataraj' means 'King of Dancers' (Sanskrit nata = dance; raja = king). In the words of Ananda K. Coomaraswamy, Nataraj is the "clearest image of the activity of God which any art or religion can boast of…A more fluid and energetic representation of a moving figure than the dancing figure of Shiva can scarcely be found anywhere," (The Dance of Shiva)

The Origin of the Nataraj Form:

An extraordinary iconographic representation of the rich and diverse cultural heritage of India, it was developed in southern India by 9th and 10th century artists during the Chola period (880-1279 CE) in a series of beautiful bronze sculptures. By the 12th century AD, it achieved canonical stature and soon the Chola Nataraja became the supreme statement of Hindu art.

The Vital Form & Symbolism:

In a marvelously unified and dynamic composition expressing the rhythm and harmony of life, Nataraj is shown with four hands represent the cardinal directions. He is dancing, with his left foot elegantly raised and the right foot on a prostrate figure — 'Apasmara Purusha', the personification of illusion and ignorance over whom Shiva triumphs. The upper left hand holds a flame, the lower left hand points down to the dwarf, who is shown holding a cobra. The upper right hand holds an hourglass drum or 'dumroo' that stands for the male-female vital principle, the lower shows the gesture of assertion: "Be without fear."
Snakes that stand for egotism, are seen uncoiling from his arms, legs, and hair, which is braided and bejeweled. His matted locks are whirling as he dances within an arch of flames representing the endless cycle of birth and death. On his head is a skull, which symbolizes his conquest over death. Goddess Ganga, the epitome of the holy river Ganges, also sits on his hairdo. His third eye is symbolic of his omniscience, insight, and enlightenment. The whole idol rests on a lotus pedestal, the symbol of the creative forces of the universe.

The Significance of Shiva's Dance:

This cosmic dance of Shiva is called 'Anandatandava,' meaning the Dance of Bliss, and symbolizes the cosmic cycles of creation and destruction, as well as the daily rhythm of birth and death. The dance is a pictorial allegory of the five principle manifestations of eternal energy — creation, destruction, preservation, salvation, and illusion. According to Coomerswamy, the dance of Shiva also represents his five activities: 'Shrishti' (creation, evolution); 'Sthiti' (preservation, support); 'Samhara' (destruction, evolution); 'Tirobhava' (illusion); and 'Anugraha' (release, emancipation, grace).
The overall temper of the image is paradoxical, uniting the inner tranquility, and outside activity of Shiva.

A Scientific Metaphor:

Fritzof Caprain his article "The Dance of Shiva: The Hindu View of Matter in the Light of Modern Physics," and later in the The Tao of Physics beautifully relates Nataraj's dance with modern physics. He says that "every subatomic particle not only performs an energy dance, but also is an energy dance; a pulsating process of creation and destruction…without end…For the modern physicists, then Shiva's dance is the dance of subatomic matter. As in Hindu mythology, it is a continual dance of creation and destruction involving the whole cosmos; the basis of all existence and of all natural phenomena."

The Nataraj Statue at CERN, Geneva:

In 2004, a 2m statue of the dancing Shiva was unveiled at CERN, the European Center for Research in Particle Physics in Geneva. A special plaque next to the Shiva statue explains the significance of the metaphor of Shiva's cosmic dance with quotations from Capra: "Hundreds of years ago, Indian artists created visual images of dancing Shivas in a beautiful series of bronzes. In our time, physicists have used the most advanced technology to portray the patterns of the cosmic dance. The metaphor of the cosmic dance thus unifies ancient mythology, religious art and modern physics."

To sum up, here's an excerpt from a beautiful poem by Ruth Peel:

"The source of all movement,
Shiva's dance,
Gives rhythm to the universe.
He dances in evil places,
In sacred,
He creates and preserves,
Destroys and releases.

We are part of this dance
This eternal rhythm,
And woe to us if, blinded
By illusions,
We detach ourselves
From the dancing cosmos,
This universal harmony…"

Repost 0
Published by Les-Portes-de-l-Inde - dans Culture
commenter cet article
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 18:22

HOLI-2-copie-1.jpg

 

HOLI 2013

2ème edition

 

PROGRAMME

 

 

 

15h. Ouverture

  Entrée gratuite

 

Exposition Photos:

 “Voyage dans les Himalayas: Ladakh & Zanskar” de Franck SERET

 

Diaporamas:

          “Zanskar et regions himalayennes” de Daniel LEMOZY

          “ Le Népal”: avec l’aimable autorisation de “Artisanat Népal” (boutique en ligne)

 

… dans un “coin auditorium” avec Chai bar

 

Mela  (mini marché)    autour d’un CHIR: grand mât avec des bouts de tissus pour écrire des voeux !!!

 

 

15h30 à 16h30  

 

Présentation des associations :

 

 - Gers Himalaya                - Volontariat

- Epicea                         - La boutique GANESH – vente aux enchère de notre partenaire et membre fondateur LPdeLI

 

… avec la présence de nos associations partenaires

 

 

Les ateliers

 

   -Réalisation d’une fresque -  Peinture “libre” – tout le monde appose sa touche personnelle sur un grand                              

             drap blanc… nous créérons ainsi une “oeuvre originale” Made in Holi !!!

   -Les sacs en papier recyclés avec Selva

   -Mehendi (tatouages au henné)*

   -Calligraphie: votre prénom écrit en alphabet Devanagari

  - Essayage d’habits traditionnels et photos devant un fond typiquement indien**

 

 

16h30

 

- jeu de société: "Le Pont de Rama" proposé par l'association Monde en Jeux

 (à jouer de 2 à 6 joueurs, à partir de 10 ans !! )

          Un voyage ludique et créatif à travers l'Inde !!!!

 

17h

 

- Initiation à la danse Bellywood©  (fusion Bollywood/Orientale) par Chandini

 

 

*  3 euros – 2 euros pour enfants

** 3 euros

 

18h. 

       HOLI HAI

 

 -  Nuage de couleurs

Tout le monde jette en l’air des pigments de couleurs après un compte à rebours: 6.5.4.3.2.1.HOLI    !!!!!

 

 

18h30

 - Photo collective devant la fresque

19h.

 - Repas/Spectacle ***  & ****   

 

Repas:  Thali népalais proposé par notre restaurant partenaire  Le YETI

 

Danse:  Performance Bellywood©  par CHANDINI

19h45

Salutation au Solail - Surya Namaskar présentée par Maria Paz

 Il s'agit d'une tradition indienne qui célèbre le changement de cycle, faisant 108 salutations au Soleil avec un coeur ouvert, la volonté de la reconnaissance à celui qui est la source d'énergie et de vie de notre belle planète.

 

20h30

Présentationde HOLI par Sarah COMBE – Conférence et diaporama

 

 

20h45

 

Introduction du Spectacle &   MISS INDIA MIDI PYRENEES

 

20h50: Premier passage des Miss - en tenue occidentale

 

 

21h:    Les KALBELLIETTES  (Kalbellia: danses gitanes du Rajasthan)

 

 

21h15:  - Deuxième passage des Miss en sari

 

 

21h25:  Danse : Kalbeliettes 

 

 

21h40: Résultat de l’élection des Miss

             Présentation de la nouvelle MISS INDIA MIDI PYRENEES 2013

 

 

22h.     Flashmob -  Tout le monde danse sur scène et dans toute la salle

 

 

 

***  TARIFS par personneRepas/Spectacle:   - 16€  (adulte)  - 12€ (adhérent – étudiant sur présenation de CE) - 8€ (enfant – 8ans)

 

**** RESERVATIONS OBLIGATOIRES  par email: nombre de personnes et catégorie de tarif:                                                                                                            lesportesinde.resa@yahoo.fr

 

     ****   AUCUN REPAS NE SERA SERVI SANS RESERVATION PAR EMAIL ET PAIEMENT à VOTRE ARRIVEE à LA SALLE  ****

Repost 0
Published by Les-Portes-de-l-Inde - dans Evènements LPdeLI
commenter cet article
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 17:55

images.jpeg

                                          Ravi Prasad

                  Voyage au coeur de la tradition indienne

                          avec un regard contemporain

        CONCERT SPIRITUALLY DIGITAL - VENDREDI 22 MARS

   à l' Espace Ravi Prasad, 43 rue Roland Garros - Toulouse

                                         21h

Tarifs : 12 €/10 €

Réservations : 05 61 80 15 36 ou contact@espaceraviprasad.com

Ravi Prasad est un chanteur originaire du Kérala (Inde),

poly-instrumentiste, maître du chant carnatique et compositeur...

Une performance de Ravi Prasad provoque inévitablement une grande émotion.

Entre tradition millénaire, musique actuelle, musique contemporaine et improvisation... ce musicien singulier développe un monde original où la richesse des sons, des phrasés, des rythmes, des instruments et le principe de la rencontre avec des musiciens venant d'autres cultures prennent une dimension universelle.

Ravi Prasad est un artiste éclectique et dynamique. Chanteur, compositeur et musicien, basé en France, son parcours musical singulier se nourrit d’un profond enracinement dans la tradition indienne et s’aventure dans des créations et collaborations contemporaines métissant chants carnatiques et polyphonies indiennes avec jazz, flamenco, musique électronique et danse et débouchant sur des spectacles en duos ou groupes ou des créations de dimensions symphoniques, comme Mythia, la symphonie indienne (spectacle joué à l'Unesco et à l'Olympia).

Repost 0
Published by Les-Portes-de-l-Inde - dans Réseau associatif
commenter cet article
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 16:04

IMG_4420.JPG

 

 

La France et l’Inde ont des liens historiques et culturels  très profonds et très anciens.

 

C’est pourquoi l’association Les portes de l’Inde Midi Pyrénées a trouvé un sens et a pu se poser en réponse à un besoin stagnant à Toulouse et dans la région.

 

Grâce à un rapide changement  régional et international, marqué par la globalisation et la résurgence de l’Asie, La France, l’Inde et le Népal sont naturellement partenaires.

Midi Pyrénées, dans une mouvance d’ouverture à l’international, trouve un intérêt à développer une inter-connaissance de ces nations pour trouver ensemble un équilibre commun, tant culturel qu’économique.

La synergie et la complémentarité de la société, la culture, les arts et l’économie de pays comme l’Inde et le Népal et de Midi Pyrénées offre un immense potentiel pour améliorer une coopération bénéfique pour chacun.

 

L’association « Les Portes de l’Inde » travaille pour présenter cette image vibrante d’une Inde et d’un Népal modernes, actifs, prêts à s’intégrer et à partager leurs connaissances et à accélérer  l’expansion d’un échange mutuel bénéfique à la Région.

 

\\\

 

Depuis octobre 2011, « Les Portes de l’Inde Midi Pyrénées », réseau artistique et culturel unique dans le Sud Ouest, a pour ambition de faire mieux comprendre la réalité de l’Inde contemporaine, ses évolutions et ses tendances. Cette association utilise le riche patrimoine culturel indien pour construire des ponts avec la diaspora indienne à Toulouse et l'ensemble de la population de la Région.

Depuis peu, l’association s’est créée en « réseau » regroupant plusieurs associations, professionnels et plusieurs communautés : indienne, réunionnaise et aussi népalaise.

Les familles népalaises de Toulouse qui ont rejoint le réseau sont des salariés d’Airbus industrie ou tiennent des boutiques d’artisanat.

 

Jusqu’à présent, la diaspora indienne a été notre plus grand atout.

 

L’association met en valeur le riche héritage culturel du pays et propose de célébrer les plus grands festivals indiens, de présenter des spectacles musicaux, de danse, des ateliers créatifs pour enfants et adultes.

 

La célébration de ces festivals, à chaque nouvelle édition, suscite de plus en plus de joie et s’ouvre à un public toujours plus nombreux, de toutes les origines relevant de cette tradition.

 

 

Le 23 mars 2013, à l’occasion du Festival des Couleurs HOLI 2ème édition, le réseau artistique « Les Portes de l’inde Midi Pyrénées » désire mettre le Népal à l’honneur.

 

Nos partenaires népalais en sont extrêmement flattés et fourmillent d’idées.

 

 

Grâce à la complicité de multiples partenaires, l’association « Les Portes de l’Inde » s’affirme comme un moment de création commune entre artistes indiens et toulousains et s’ouvre à l’occasion de ce Festival des Couleurs, à la France entière, à l’Inde et au Népal : résidences croisées de plasticiens, rencontres de danses, de jeunes talents, créations artistiques franco-indiennes…

 

Cette édition s’affiche comme une passionnante rencontre interculturelle, audacieuse, exigeante et créatrice entre Orient et Occident.

Grâce au soutien de la Mairie de Toulouse et de plusieurs partenaires privés, nous vous invitons à plonger dans la magie indienne pour découvrir le traditionalisme tout autant que la modernité, le dynamisme, l’originalité et le goût pour l’esthétique des arts indiens.

 

 

 

Les Portes de l’Inde

     Midi Pyrénées

 

 

Repost 0
Published by Les-Portes-de-l-Inde - dans Les Portes de l'Inde Midi Pyrénées
commenter cet article
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 13:24

logo-porte-de-l-inde-copie-1.jpg

Toulouse célèbre le Népal et les Himalayas lors de la Fête des Couleurs

 

HOLI  2013       

 

A l’heure du Printemps, c’est une journée entière dédiée au

 Festival indien des Couleurs HOLI.

 Ce rendez-vous régulier transforme la salle Lafourguette en salle de spectacles et de détente accessible à tous. Concerts et performances de danses d’artistes locaux et internationaux, contes indiens francophones et jeux éducatifs ateliers culturels, rythment le printemps toulousain.

Avec cette année une grande nouveauté : l’élection de

 MISS INDIA MIDI PYRENEES

en partenariat avec le Comité de Miss India France©

 

Incontournable rendez vous du printemps toulousain et point d’orgue de la saison interculturelle et artistique de la région Midi Pyrénées, la Fête indienne des Couleurs Holi célèbre le mariage des traditions et des différents arts de l’Inde. Installée dans la Salle Lafourguette, rue de Gironis, elle accueille plus de 300 personnes, Indiens, Réunionnais, professionnels des arts et de la culture indiens, associations humanitaires, solidaires et culturelles ainsi que de nombreux amateurs de l’Inde venus de toute la région et même de régions limitrophes (notamment Aquitaine).

Cette année, les associations représentant le Népal et les actions effectuées en faveur de ce pays sont mises à l’honneur.

Chacun peut flâner dans les mini-marchés associatifs solidaires et culturels, participer aux jeux culturels et éducatifs et aux activités créatrices, admirer les différentes expositions de photos sur le Népal et les Himalayas, de peintures, assister aux spectacles de danses, de musique et partager un vrai repas indien.

Sur le site du festival Holi, une multitude d’acteurs, associations, structures culturelles, artistes et partenaires privés valorisent la richesse du patrimoine culturel et artistique de l’Inde et du Népal et la vitalité de la vie artistique et culturelle de la diaspora indienne, népalaise et des personnes d’origine indienne à Toulouse.

Elitiste et pointue, la culture et les arts indiens ? Le festival Holi, à chaque édition, prouve le contraire et propose à tous les publics, initiés ou néophytes, de découvrir ses multiples couleurs. Des danses classiques aux danses actuelles, des concerts de musique traditionnelle, à la musique fusion, des reportages photos sur la beauté du pays, ses couleurs aux photos marquant des réalités plus dures, le tout souligné par des conférences ou présentations académiques de professionnels, c’est plus de 40 interventions, sur scène ou tout autour de la salle, qui font aimer les grands clichés de l’Inde traditionnelle ou font découvrir l’Inde moderne, l’Inde hors de l’Inde, l’Inde de l’imaginaire…

Merci à tous…

Vous avez été plus de 300 à vibrer, à danser, à applaudir, à découvrir tous les spectacles et toutes les activités ; mais aussi à flâner autour des stands, à naviguer, à découvrir l’histoire de l’Inde, ses côtés moins connus. Merci aux « festivaliers », aux équipes, aux partenaires, aux associations qui se sont mobilisées et aux collectivités et institutions qui nous suivent.

Notre prochain rendez-vous est le 23 mars 2013

 

 HOLI 2

 

HOLI

Bien connu dans le monde entier, le Festival des couleurs Holi est l'un des plus anciens festivals indiens observé à l’arrivée du printemps, avec les adultes et les enfants qui prennent tous part à la célébration. Selon la région de l’Inde, il est aussi appelé Holaka, Phagwa, Dhulheti, Dhulandi ou Dhulendi. Au Népal « Phagu » est l’autre nom de « Holi », il signifie « Poudre rouge sacrée »

Holi est le moment de quitter les ombres de l’hiver et d’accueillir les couleurs du printemps.

Le Festival des couleurs est célébré chaque année dans le mois hindou de Phalguna le jour de la pleine lune fin de Février ou début Mars. La célébration comprend des feux de joie et les Indiens s’aspergent de poudre colorée. Holi dure une semaine, et c’est le dernier jour où est Joué Holi avec les jets de couleurs.

Au Népal, un mât de cérémonie appelé «chir» est installé sur une place de chaque ville pendant toute la semaine. Le Chir est un mât de bambou bordé de bandes de tissus représentant des porte-bonheurs. Lorsque le chir est érigé, les festivités et les cultes commencent pour la semaine. A la fin des festivités le chir est pris et utilise pour alimenter pour un feu de joie.

 

La légende

La mythologie joue un rôle important dans le Festival, et les histoires les plus connues sur l'origine de Holi sont  «Holika Dahan” et la légende de “Radha-Krishna”. La tradition «Holika Dahan” est un feu de joie et célèbre la victoire du bien sur le mal. La légende de Radha et Krishna est plus sur le lancement de couleurs.

Le jeune Krishna était très joueur et malicieux. L’histoire raconte qu’enfant, déjà, Krishna était très jaloux de la peau très claire de Radha alors que lui-même avait la peau très sombre.

Un jour, il se plaint à sa mère Yashoda de l’injustce de la nature qui a fait Radha si claire et lui si sombre. Pour calmer les pleurs de Krishna, sa mère lui conseille d’aller peindre le visage de Radha de la couleur qu’il désirerait.

Le côté espiègle de Krishna lui permit sans problème de suivre les conseils de sa mère  Yashoda et il partit aussitôt peindre le visage de Radha afin qu’il devienne comme le sien.

Une autre légende explique le teint foncé de Krishna. Il est dit qu’un démon fût envoyé un jour pour tuer l’enfant Krishna en empoisonnant son lait. C’est ainsi que Krishna devint bleu. Mais Krishna ne mourut pas et le démon se changeât en cendres . La très belle scène de l’’histoire de Krishna dans laquelle il “joue avec les couleurs” avec Radha et les Gopis pour célébrer la mort du démon est devenue une image d’anthologie que l’on retrouve dans de nombreuses peintures iconographiques.

Il ya une légende populaire derrière l'installation de chir. L'histoire porte aussi sur la nature espiègle de Krishna qui aimait faire des farces aux vachères ou gopis. Farceur comme il l'était, il est dit qu'une fois il a séduit toutes les filles de la région avec son humour. Il a ensuite dansé avec elles et quand il les a senties totalement absorbées dans la transe de la danse,  Il les a aspergées d'eau colorée et a volé tous leurs vêtements pendant qu'elles se baignaient dans l'eau de la rivière Yamuna. Krishna a alors accroché leurs vêtements sur un arbre pour les embarrasser. Le Chir symbolise cet arbre.

 

Holi-chir-nepal.jpg

 

 

Les célébrations de Holi


D'une certaine manière, la farce amicale de Krishna où il appliquait de la couleur sur Radha et les autres gopis en utilisant des jets d'eau appelés pichkaris a gagné une très grande popularité. Tant et si bien que cela a évolué pour devenir une réelle tradition et, plus tard, un festival à part entière.


Jusqu'à ce jour, l'utilisation de couleurs et de pichkaris a toujours cours pour Holi. Les amoureux appliquent des couleurs sur le visage de leur bien-aimé(e) et expriment ainsi leur affection pour l'autre.

Cette légende revit merveilleusement chaque année dans toute l'Inde, en particulier dans les lieux dédiés à Krishna et Radha :Mathura, Vrindavan, Barsana et Nandgaon.


En fait, tout le pays se noie sous la couleur quand c’est la période de Holi et tout le monde célèbre l'amour immortel de Krishna et Radha.

 

Kkris-Radha-fond-bleu.jpg

Repost 0
Published by Les-Portes-de-l-Inde - dans Les Portes de l'Inde Midi Pyrénées
commenter cet article
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 19:50

             VASANTI: Le Printemps de L'Inde     LE PRINTEMPS DE L'INDE

Samedi 16 mars 2013 à la Médiathèque de Fontenilles

14h: ATELIERS: Mehendi (tatouages au henné, photos en habits traditionnels, fabrication de sacs en papier, initiation au karum

15h30: initiation aux TABLAS (sur inscription-places limitées)

16h15: Présentation de l'association Les amis d'Asa Niketan

16h30 Initiation aux danses BOLLYWOOD (sur inscription - places limitées)

18h30 Concert FADY ZAKAR  edc266_72e94f8645885f9975cc7a30747c48db.jpg_1024.jpeg

Journée organisée en partenariat avec l'association

"Les Portes de L'Inde - Midi Pyrénées"

Renseignements et inscriptions:

05 34 47 00 47

 

 

 

 

 

Inde flyer

Repost 0
Published by Les-Portes-de-l-Inde - dans Les Portes de l'Inde Midi Pyrénées
commenter cet article
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 19:36
Le docteur Lita Dash, médecin indien,Lita Dash est une spécialiste du diagnostic du pouls - Nadi Pariksha -, du traitement Panchakarma 
et de l'Agie Karma. Elle viendra sur Toulouse pour donner un Atelier sur l'Ayurvéda, médecine indienne.
Cet Atelier, riche en conseils n'est pas réservé aux thérapeutes, il est ouvert à tous pour son propre bien et celui de sa famille, de son entourage.
Il a pour but de vous donner des connaissances très utiles au quotidien afin d'améliorer votre santé ! notamment il vise à conseiller des plantes ou des épices à consommer afin d'éliminer la prise de médicaments néfastes à l'organisme( les reins, le foie, l'estomac en pâtissent...) et à la planète.
Le dimanche 14 avril aura lieu comme prévu l'atelier.
Programme:
09H00 à 12H30 - 1ère cession.
12H30-14H00 - pause déjeuner - les participants amènent leur nourriture ou bien mangent à l'extérieur.
14H00 - 17H00 - 2ème cession.
Le détail exact du programme sera donné sous peu.
Coût : 100€ / participant pour la journée(reste 23 places).
Merci infiniment pour vos retours, afin que je puisse dresser une liste et la faire passer à Chantal
Vous pouvez aussi prendre rendez-vous le mardi 16 avril pour une consultation: 35 euros pr les personnes défavorisées et 50€ tarif plein: les places sont limitées, pensez à prendre rendez-vous auprès de Chantal pr le soin au 0607313068(quasi complet)
Attention les places sont limitées!!! ne tardez pas si vous êtes intéressés...
Portez-vous bien! 
A bientôt!
Kathy
0613068845
Repost 0
Published by Les-Portes-de-l-Inde - dans Réseau associatif
commenter cet article

Présentation

  • : Les Portes de l'Inde en Midi Pyrénées
  •  Les Portes de l'Inde en Midi Pyrénées
  • : Réseau artistique et culturel INDE en Midi Pyrénées Propose une photographie du paysage des associations, professionnels et amateurs en lien avec l'Inde. Création d'actions communes
  • Contact

Profil

  • Les-Portes-de-l-Inde
  • Le réseau culturel et artistique" Les Portes de l’Inde" regroupe des membres dont l'ambition est de préserver, protéger et promouvoir le patrimoine culturel, artistique et historique de l’Inde en Midi-Pyrénées.
  • Le réseau culturel et artistique" Les Portes de l’Inde" regroupe des membres dont l'ambition est de préserver, protéger et promouvoir le patrimoine culturel, artistique et historique de l’Inde en Midi-Pyrénées.